Les garanties de l’assurance obligatoire GMF pour vélo électrique

Faire du vélo est une pratique qui gagne en popularité en France. Même si le réseau de voies cyclables croît de façon exponentielle, il arrive encore régulièrement de constater des accidents.

Par ailleurs, la conjoncture du marché du vélo électrique fait que les vols sont en train de se multiplier : ce sont plus de 400 000 vélos qui sont ainsi volés par an. Bien assurer son vélo constitue donc une prudence qui se révèle souvent rentable ! Que dire de l’assurance vélo de la GMF ? Que coûte cette garantie ?

Vélos électriques : quelles sont les garanties dommages de l’assurance obligatoire GMF ?

assurance obligatoire GMF pour vélo électrique Votre vélo est couvert contre les dégâts (dégradation ou détérioration accidentelle) dans de nombreux cas, à savoir :

  • feu, dommages causés par l’eau ;
  • tempête, grêle ;
  • inondation ou autre phénomène à caractère naturel ;
  • rupture, heurt avec du matériel fixe, roulant ou flottant.

Le contrat ne prévoit pas de couverture du matériel au cours de son déplacement (par exemple, en voiture), ceci qui peut être problématique si, notamment, vous suspendez votre vélo à son porteur (à un échangeur d’autoroute par exemple).

Comme pour le vol, si la réparation du vélo n’est pas envisageable, l’assurance des dommages au vélo permet une indemnisation en valeur de substitution durant les 6 premiers mois, puis prévoit un taux significatif de dépréciation au-delà (2% de sa valeur chaque mois à compter de la date d’achat).

A lire aussi :   Pour quelles raisons faut-il faire un constat d'huissier en copropriété ?

La GMF assure la prise en charge des coûts de location d’un cycle de rechange ou d’un vélo électrique (ayant des caractéristiques similaires), sans aucune déduction de franchise et pendant une durée de 8 jours maximum.

Les prix appliqués sur l’assurance obligatoire pour vélo électrique GMF

Cela englobe les droits d’activité (frais de licence sportive, affiliation à une association, coût des cours, formations sportives) acquittés après la conclusion du contrat. Ils sont couverts en cas d’impossibilité de pratiquer l’activité de l’assuré, en raison d‘un accident physique commis à vélo. Cette prise en charge est réalisée au prorata de la période restante de l’adhésion ou du forfait annuel.

Le remboursement n’est pas prévu si la somme à rembourser ne représente pas plus de 20% du montant total des frais de l’activité (seuil d’intervention).

Dans le cas où vous auriez planifié un voyage, d’un séjour ou de vacances et que votre accident physique survenu sur un vélo entraînant une inaptitude totale temporaire de minimum 15 jours ne vous permettrait pas de partir en voyage, cette assurance prend à son compte le financement des frais de séjour. Elle est valable pour toute prestation de séjour excédant 7 jours et à concurrence du plafond de garantie mentionné aux clauses spécifiques de votre contrat.

Les différentes formules sont applicables partout et dans le monde, sous réserve que la durée de votre séjour ne dépasse pas 90 jours dans le cas d’un départ à l’étranger. Seulement la couverture catastrophe technologique est applicable exclusivement en France et dans la DROM-COM.

A lire aussi :   Une consultation de tarot gratuit : quels avantages cela offre-t-il ?

Pour assurer par exemple un vélo ou un vélo électrique dont la valeur atteint 2 650 €, il faut compter 21,37 € par mois (ou 256,48 €/an) en appliquant une déduction de 10 %. Il est possible de se procurer un barème précis selon la valeur de votre vélo depuis le site de la GMF en faisant appel à un conseiller.

Il convient de souligner que la GMF octroie des remises pouvant aller jusqu’à 10 % pour les retraités ou les fonctionnaires en activité.

A lire aussi : Comment fonctionne un comparateur d’assurance emprunteur ?

L’assurance obligatoire pour vélo électrique GMF du point de vue des utilisateurs

Les garanties permettant d’assurer son vélo ou son VE sont intégrées au sein d’un contrat plus global consacré aux pratiques de loisirs, ce qui peut amener la lecture de quelques clauses moins évidentes que dans le cadre par exemple d’un contrat particulier pour les vélos.

Toutefois, ce contrat présente l’intérêt de couvrir tous les matériels de sport et les engins de loisirs en cas de vol ou de dégradation en tout lieu. Soyez vigilant, il convient de vous assurer et que vous disposiez d’une protection en responsabilité civile par ailleurs (par exemple dans votre assurance habitation) dans la mesure où ce contrat ne garantit pas la responsabilité civile si vous endommagez un tiers avec votre vélo.

La garantie individuelle contre les accidents (ou assurance prévoyance) ne fait pas partie de ce contrat : elle ne prévoit pas le remboursement d’un capital éventuel en cas de décès ou d’invalidité consécutivement à un accident de vélo.

A lire aussi :   Comment faire une demande de visa pour le Kenya ? 

Article mis à jour le 25 février 2022