Rampe d’escalier : Nos conseils avant l’achat

La rampe d’escalier est indispensable dans les maisons avec étages pour la sécurité de ses occupants et des visiteurs. Son rôle essentiel est d’être une aide pour monter les escaliers et de permettre la sécurité de ceux qui empruntent les escaliers. La rampe d’escalier permet d’assurer la protection des enfants qui sont toujours en mouvement, courent partout en les empêchant de tomber par-dessus bord s’ils sont sans surveillance. De même, elle aide les personnes âgées et même les femmes enceintes, qui s’en servent comme appui pour monter les escaliers. La rampe est généralement haute de 90 centimètres sur la volée d’escaliers et haute de 100 centimètres sur le palier. Pour assurer plus de sécurité, la distance entre les barreaux de la rampe doit être au maximum de 11 centimètres (c’est la distance suffisante pour éviter qu’un bébé puisse tomber ou qu’un enfant y envoie une partie de son corps et se retrouve coincé). La rampe d’escalier peut être faite avec différents matériaux : bois, verre, verre poli, plexiglas, métal. Les fabricants font de plus en plus des rampes avec des matériaux et des couleurs chatoyantes, classiques, design, au style épuré pour permettre aux rampes de se fondre sans fausse note dans la décoration de la pièce.

Dans certaines maisons, les escaliers ne sont pas munis de rampe d’escalier, mais plutôt d’une rambarde escalier qui a un rôle essentiellement protecteur comme la rampe, mais qui ne possède généralement pas de barreaux, donc aucun espace possible pour se glisser. En plus de ces types de rampes, il est possible d’installer une main courante escalier le long du mur qui a un rôle d’aide essentiellement. Elle permet ainsi de prendre appui des deux côtés de l’escalier si l’escalier est étroit ou alors de prendre appui sur la main courante pour gravir les escaliers et éviter ainsi le risque de basculer à travers la rampe. Elle est très appréciée des personnes âgées et des femmes enceintes qui peuvent s’y appuyer sans risque. Cette main courante se compose de plusieurs éléments droits et coudés en bois ou en métal qu’il faut assembler le long du mur et son installation reste moins onéreuse que l’installation d’une rampe. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter un site internet comme SerialTesteur qui vous propose de nombreux guides d’achats.

D’ailleurs, dans certaines bâtisses aussi bien professionnelles que privées, les architectes et propriétaires optent pour un escalier nu, sans rampe ou rambarde d’escalier, mais avec une main courante sur laquelle les visiteurs peuvent s’appuyer. Pour l’installation d’une rampe, il faut choisir entre les différents styles de rampes vendus en kit ou commander un modèle personnalisé ou sur mesure au  menuisier qui viendra l’installer. Même s’il est possible d’installer une rampe d’escalier soi-même, cela reste un travail de professionnel ou de bricoleur averti. Bien que par souci de coordonner toute la décoration d’une pièce, la nécessité soit de changer par exemple, une rampe d’escalier, l’idéal est généralement d’installer la rampe d’escalier au moment de la construction du logement. Si l’envie ou la nécessité vient d’installer une rampe d’escalier, il est préférable de peindre ou de vernir la rampe d’escalier avant sa pose définitive.

L’installation d’une rampe d’escalier en fer forgé est à la fois un élément décoratif et indispensable pour la sécurité. Le fer forgé est un matériau qui permet de réaliser de très jolies décorations, de jolies arabesques et même de jolies dorures sur la rampe d’escalier, de manière à en optimiser l’apport esthétique. Cependant, l’installation de la rampe d’escalier en fer forgé doit respecter quelques règles de sécurité, à savoir, 90 centimètres de hauteur de rampe au minimum pour la volée d’escalier et 100 centimètres de hauteur de rampe au minimum pour le palier. En outre, il faut que les barreaux de la rampe soient espacés de 11 centimètres au maximum afin qu’un bébé ne puisse passer à travers. Bien que l’installation d’une rampe ne soit pas obligatoire (comme c’est le cas des escaliers sans rampe déclinés en verre ou plexiglas par exemple), elle est nécessaire lorsqu’on souhaite assurer la sécurité des personnes âgées et des enfants, car ils pourront s’appuyer dessus en empruntant les escaliers et ne risqueront pas de tomber des escaliers.

Bien que le fer forgé soit un matériau traditionnel, il est possible de faire confectionner sur mesure une rampe d’escalier en fer forgé dans un style contemporain, design, original, baroque ou plus classique. De plus, selon l’ambiance que l’on souhaite créer à l’intérieur de la maison et le style de la pièce, il est possible de choisir une finition adaptée parmi plusieurs finitions possibles sur le fer forgé (aspect rouillé, aspect brut, aspect laqué, aspect patiné, etc.). Même si bon nombre d’objets et de meubles en fer forgé sont déclinés en noir, le fer forgé permet la conception de nombreux modèles de rampes d’escalier colorées, des modèles aux couleurs les plus sobres aux couleurs les plus excentriques. L’élégance, la finesse et la légèreté du fer forgé travaillé fait qu’une rampe d’escalier en fer forgé s’adapte à tout type d’intérieur quelle que soit sa finition. Enfin, par rapport aux autres types de rampe d’escalier en matière métallique, la rampe d’escalier en fer forgé est moins onéreuse (elle se vend entre 2000 et 6000 euros).

Le prix d’une rampe d’escalier varie en fonction du matériau utilisé, du motif choisi (optionnel), des dimensions de la rampe et de la marque du fabricant. Ainsi tout comme il peut être vendu à dix euros, il peut aussi être vendu à dix mille euros. Il n’existe pas vraiment de fourchette de prix moyen. Un autre point à prendre en compte lors de l’achat des rampes d’escalier est la notion d’entretien. En effet, selon le matériau, l’entretien peut être plus ou moins facile. Dans certains cas, l’entretien d’une rampe d’escalier demande juste un peu d’eau et du savon, dans d’autres, des produits spéciaux tels que la cire pour bois ou le nettoyant à verre.

Rambarde d’escalier

Une rambarde escalier est tout simplement indispensable. Même si vous n’avez pas de jeunes enfants, il se peut que certaines personnes viennent vous rendre visite avec des enfants en bas âge. De plus, la sécurité est importante, peu importe l’âge. Un escalier sans rambarde est très dangereux. Il faut se sentir en sécurité lorsque l’on monte un escalier. Une rambarde peut éviter plusieurs problèmes. Elle va vous éviter de perdre l’équilibre et elle peut aussi empêcher la chute d’une personne plus âgée. Elle va également permettre à n’importe qui d’avoir un bon appui. Si vous vous blessez, par exemple, vous serez heureux d’avoir une rambarde qui vous aidera à monter l’escalier.

La rambarde d’escalier peut se poser rapidement et facilement contrairement à ce que l’on pourrait croire. Il se peut que n’ayez même pas besoin de faire appel à un professionnel. L’installation d’une rambarde escalier se fait en trois étapes. Il faut commencer par instaurer des dimensions sécuritaires. Ensuite, il faut poser le garde-corps, c’est-à-dire la rambarde elle-même, et enfin, installer la rampe. Les dimensions d’une rambarde escalier sont, en effet, très importantes. C’est celles-ci qui font que vous pourrez utiliser votre escalier en tout confort et en toute sécurité, car si vous disposez d’une rambarde, mais que les dimensions ne sont pas sécuritaires, cela ne mène à rien. Par exemple, le garde-corps doit mesurer, au minimum, 90 centimètres de hauteur, et en ce qui concerne les paliers, elle doit faire au moins un mètre. Aussi, assurez-vous qu’il n’y a pas trop d’espace entre les barreaux par souci de sécurité pour les bambins.

En ce qui concerne l’installation du garde-corps, de la rambarde escalier donc, il est aussi important de toujours avoir la notion de sécurité en tête. Il faut s’assurer qu’elle est bien solide. On ne veut pas d’un garde-corps qui ne supportera pas le poids de quelqu’un qui s’y appuie. Il y a démarche que vous pouvez suivre pour vous assurer de cette solidité. D’abord, vous pouvez installer un support métallique qui sera votre guide. Par la suite, vous installerez votre poteau de départ dans ce même support métallique. Il faut le fixer avec des tiges et des écrous. Il faut ensuite percer des trous, bien entendu, avec des limons et mettre des chevilles de bois. On ajuste ensuite les barreaux de la rambarde aux limons. Et il faut recommencer ce processus pour tout l’escalier.

Enfin, pour terminer la rambarde escalier, il suffit d’installer une rampe d’escalier. Pour s’y faire, vous regardez bien où sont les barreaux ainsi que les trous. Vous faites ensuite des trous dans le garde-corps au bon endroit. Il faut apposer la rampe sur la rambarde à l’aide de tourbillons. Vous pouvez vous aider d’équerre. Et le tour est joué, votre rambarde d’escalier est posée. Si vous avez des doutes sur quelques étapes, vous pouvez toujours demander l’aide d’un professionnel qui vous répondra à vos questions ou viendra tout simplement vous aider selon ce que vous souhaitez. Pour réussir, il faut simplement vous assurer de toujours songer à construire un garde-corps sécuritaire et à utiliser les bons outils pour accomplir votre tâche.

Article mis à jour le 9 mai 2020

Laisser un commentaire