À seulement 15 ans, cet ado fait appel à un tueur à gage pour assassiner son père et toucher son héritage, et ça finit très mal !

Incroyable, mais vrai ! Alors qu’on croit avoir déjà tout vu dans cette vie, on peut encore très vite être surpris à tout moment. C’est le cas de l’histoire que nous allons vous rapporter aujourd’hui. Un conseil, accrochez-vous parce que vous allez être choqués comme jamais !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gaelle (@gaelinebookine)

Un ado tue son père avec préméditation pour une question d’argent

Alors qu’il vivait dans une belle villa avec son père et sa nouvelle compagne, un adolescent de 15 ans décide qu’il est temps d’en finir avec la vie de ce dernier. C’est deux ans plutôt que cette histoire se déroule. Le jeune homme en question, tout juste âgé aujourd’hui de 17 ans a été condamné devant une Cour d’assises des mineurs en France pour complicité de meurtre dans la mort de son père.

L’adolescent ne voulant pas attendre la mort de son père pour toucher à son héritage contacte un ami un peu plus vieux que lui pour lui proposer un arrangement qui les conduira tous les deux derrière les barreaux. En effet, à la lecture des termes du contrat rédigé par l’adolescent de 15 ans et retrouvé dans sa chambre par les enquêteurs, ce dernier promettait à son ami une partie de son héritage si la mission réussissait.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par lecoeuralapage (@lecoeuralapage)

Un ado de 15 ans et son complice condamnés pour meurtre

Attiré par l’appât du gain facile, l’ami mit en place un plan et tua le père d’une balle dans le cou. Rappelons qu’au moment des faits, la victime, qui venait tout juste de divorcer avec la mère de son fils, menait une vie très aisée grâce aux revenus financiers de ses nombreux biens immobiliers.

A lire aussi :   OnDonneDesNouvelles.com, le blog gratuit pour recevoir des nouvelles de son enfant en sortie scolaire

Des revenus si conséquents qu’il n’avait plus besoin de travailler pour subvenir aux besoins de sa famille. Avouant finalement tous deux leurs rôles dans cette sordide machination, le fils a écopé d’une peine de 15 ans de réclusion criminelle. Quant à son complice, il sera jugé d’ici la fin de cette année.

Laisser un commentaire