Comment réaliser des économies sur son contrat d’électricité ?

Mis à jour le

Avec le développement des fournisseurs d’énergie, il est possible de réaliser des économies sur son contrat d’électricité. La plupart d’entre eux proposent des tarifs avantageux, même pour de l’électricité verte. Il est même tout à fait faisable de se fournir en énergie renouvelable pour moins cher que le tarif réglementé.

Pour diminuer les coûts relatifs à votre fourniture d’électricité, il convient dans un premier temps de faire le point sur votre consommation actuelle, le budget qu’elle représente, puis de comparer les offres de la concurrence. Par des gestes simples, vous pouvez également réduire le montant de votre facture.

Bien choisir son contrat d’électricité

comment économiser sur son contrat d'électricitéPour économiser sur son contrat d’électricité, il faut avoir un bon fournisseur. Pour cela, il s’agit d’abord d’être au clair sur sa consommation et ses besoins en énergie. Il est ensuite possible de comparer les tarifs et offres des fournisseurs concurrents, en n’oubliant pas les frais annexes éventuels.

Les tarifs en électricité se distinguent par :

  • Le prix des abonnements et du kWh.
  • Le détail des offres : heures pleines/heures creuses, électricité classique ou renouvelable.
  • Les modalités de paiement, de relevé de compteur, et de contact.

Il convient par ailleurs de bien comprendre les tarifs proposés.

  • Le tarif réglementé est fixé par les pouvoirs publics et revu deux fois par an. C’est le plus courant, il sert de base aux tarifs des autres fournisseurs.
  • Un tarif fixe est convenu par les fournisseurs eux-mêmes. Il est déterminé pour une durée précise et ne change pas.
  • Un tarif indexé est fixé à partir d’une réduction appliquée au tarif réglementé. Il suit le cours de ce dernier et peut être amené à diminuer ou augmenter, tout en restant moins cher.

Changer ses habitudes pour économiser

Il est possible de réduire sa consommation d’électricité par des gestes simples :

  • En commençant par débrancher les appareils électriques non utilisés et bannir la mise en veille.
  • Éteindre les lumières des pièces inoccupées, préférer les ampoules à basse consommation.
  • Limiter la température de son chauffe-eau à 55 et 60 °C, celle de son réfrigérateur à moins de 4 degrés.
  • Régler son thermostat à 19 °C dans les pièces principales, 16 °C dans les chambres, et réduire la température de 3 °C dans les pièces inoccupées la nuit.
  • Privilégier les heures creuses pour utiliser les appareils électroménagers, le lavage à l’eau froide, et réduire l’utilisation du sèche-linge.

Il est tout aussi important d’isoler son logement : une mauvaise isolation occasionne une perte de chaleur considérable et ne vous aidera pas à bien régler votre chauffage pour qu’il puisse moins consommer. A minima, il convient d’isoler portes, fenêtres et combles pour y remédier, surtout en hiver. Certains appareils ont également besoin d’un entretien régulier pour fonctionner normalement et consommer raisonnablement de l’énergie. Un congélateur non dégivré sera plus gourmand en électricité par exemple, et une chaudière a besoin d’être révisée tous les ans pour prévenir toute anomalie.

Il convient également de penser à dépoussiérer et purger ses radiateurs une à deux fois par an, et de nettoyer de temps en temps les ampoules de son habitation, qui consomment davantage lorsqu’elles sont poussiéreuses.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Testeur du dimanche