Comment choisir son extracteur d’air

Comment choisir son extracteur d’air
Rate this post

Dans une habitation, il est important que l’air soit sain et propre. C’est le rôle de l’extracteur d’air. Il se doit d’être stratégiquement placé mais surtout, avant toute chose, dans des pièces bien précise. La salle de bain, la cuisine et les toilettes sont les pièces d’une habitation ou un extracteur d’air humide est primordial. Les vapeurs et la condensation dégagée sont un piège pour un logement. Il faut impérativement un extracteur air afin de renouveler l’air ambiant. Il est existe de différentes sortes. Chaque modèle étant spécifique et destiné à une installation précise. Certains sont prévus pour une mise en place sur un mur, d’autres au plafond.

Selon le modèle et le renouvellement de l’air souhaité, un simple extracteur d’air pas cher traversant un mur peut suffire. Dés lors qu’il s’agit d’une habitation composée de plusieurs pièces, le raccordement de plusieurs extracteurs d’air à une « centrale » est obligatoire. Il convient de comprendre le fonctionnement de l’appareil, son débit d’air et sa méthode d’installation afin de faire un choix judicieux et utile.

Le fonctionnement de l’extracteur d’air

Un extracteur d’air est basé sur un système de ventilation visant à absorber de l’air d’un côté pour l’envoyer de l’autre. Le but étant donc d’éliminer l’air impropre et de le remplacer par un air sain et pur. Un air saturé en humidité provoque de nombreux dégâts. Cela commence par une accumulation de condensation pouvant générer la création de champignon. Certains appareils comme un extracteur d’air silencieux de cuisine bénéficient souvent d’un capteur régulant le débit de l’air automatiquement. Le bruit occasionné par le matériel choisit est souvent important. C’est la raison pour laquelle il faut porter une grande attention à cette caractéristique. Après le mode d’installation choisit pourra soit accentuer soit atténuer cette nuisance sonore.

L’installation

Selon que l’on opte pour un extracteur d’air classique utilisant uniquement les courants d’air naturels ou que l’on choisisse un modèle alimenté électriquement la mise en place n’est pas la même. Là ou un simple tuyau de raccordement vers l’extérieur suffit, pour d’autres modèles un raccord à une VLC est obligatoire.  Pour un jardin d’intérieur un extracteur d’air rvk serra alors privilégié du fait de sa capacité à pouvoir évacuer une humidité importante. Généralement les habitations collectives sont équipées d’emblées d’extracteur d’air suffisamment performant. Cela est tout à fait différent pour une construction individuelle qui demande un plus grand soin en ce qui concerne la puissance et le nombre d’extracteur. On en compte en général un par pièce au minimum. Les chambres doivent bénéficier du même traitement que les pièces d’eau. Une ventilation basse vient souvent en complément d’une aération haute afin de faciliter le renouvellement de l’air.

Que l’on soit bricoleur ou non, un extracteur d’air est facile à mettre en place. La seule difficulté pouvant être rencontrée est celle liée à l’épaisseur du mur. C’est la raison pour laquelle un minimum d’outillage est nécessaire. Au même titre qu’une VMC devra être placée stratégiquement dans les combles et qu’un point électrique serra indispensable.

Il convient donc de faire appel à un professionnel si l’installation de base ne correspond pas aux exigences fixées par le constructeur de l’appareil.

Extracteur d’air solaire

Pour ceux qui souhaitent procéder au renouvellement de l’air de leur habitation de façon écologique, l’Extracteur d’air solaire existe. Beaucoup privilégient l’utilisation des extracteurs d’air que l’on relie au courant électrique ou qui fonctionnent de façon autonome. Les premiers consomment de l’énergie et sont bien souvent assez bruyant. Au point que seul les pièces qui ne sont occupés que temporairement en sont généralement équipée. C’est le cas des cuisines, des toilettes et de la salle de bain. Les seconds sont plus économiques car il ne consomme pas de courant électrique. En revanche leur puissance est quasi nulle. Ces extracteurs ne suffisent simplement à générer un mouvement d’air. C’est-à-dire une circulation d’air froid au sol qui engendre l’élévation de l’air chaud pour qu’ensuite ce dernier soit évacué à l’extérieur.

L’extracteur d’air solaire combine les avantages de ces deux systèmes. Puissant, économique et écologique, il constitue un appareil qui a de beaux jours devant lui.

Un système économique

Evoquer  le solaire constitue généralement une idée économique. L’extracteur d’air solaire ne fait pas abstraction à cette règle. Basée sur un principe de cellules photo-électriques sur le dessus de l’appareil permet d’accumuler l’énergie et la retranscrire ensuite à une motorisation interne qui actionne le ventilateur. La consommation réduite à néant est un argument de vente extrêmement important dés lors que l’on souhaite réaliser des économies sur sa facture d’électricité. Il faut comprendre que ce matériel fonctionne à longueur de journée et de la nuit. Donc, même si sa consommation est minime. Quand on la multiplie par le nombre d’heures de fonctionnement, on arrive rapidement à une facture importante sur l’année. Il y a des limites à l’utilisation d’un extracteur d’air solaire à savoir qu’il n’existe pas de modèles forcément suffisant pour toutes les situations. Mais on ne peut parler d’économie liée au solaire sans évoquer le principe écologique d’un modèle uniquement solaire.

Le principe écologique

Le solaire semble être l’avenir de demain. On retrouve son exploitation dans des domaines très variés. Son application va de l’automobile au fonctionnement d’un chauffage en passant par l’alimentation électrique de tous les appareils possibles et inimaginables. L’énergie solaire est encore une des seules sources d’énergie gratuite. Donc autant l’utilisée. L’extracteur d’air solaire est basé sur ce système est tend à se développer afin de pouvoir assainir l’air d’une pièce ou d’un local d’une grande superficie.

Participez en donnant votre avis