Quel matériel de plomberie un professionnel doit-il posséder ?

Tout artisan réputé doit se servir des divers équipements propres à son activité afin de réaliser quelques réparations, avoir des outils adéquats est donc indispensable. Ceci est encore plus valable dans le cadre de travaux de rénovation touchant à la plomberie, aux installations sanitaires et aux chauffages. Il vous faut donc non seulement vous munir des équipements spécifiques à ces activités, mais aussi savoir leurs utilités exactes. Nous allons voir dans cet article quels sont les outils à privilégier et quels sont les meilleurs distributeurs sur le marché.

Quel matériel faut-il prévoir pour les travaux de plomberie ?

Quel matériel de plomberie un professionnel doit-il posséder ? Vous trouverez ici une série de matériel de base que tout véritable plombier (ou bien vous si vous êtes bricoleur) est censé posséder pour pouvoir intervenir en cas de panne ou tout aménagement sanitaire.

Les déboucheurs de tuyaux d’évacuation

Un problème qui revient souvent en plomberie, c’est celui de l’obstruction des canalisations. Pour s’en débarrasser, les déboucheurs mécaniques se révèlent généralement une solution plus intéressante que le recours à des agents abrasifs qui traversent les tuyaux et doivent obligatoirement être présents parmi les outils du plombier :

  • Vous pouvez munir de l’objet le plus classique de cette famille qui est le déboucheur ventouse.
  • Le pistolet à pression : il a presque la même utilité que le déboucheur à ventouse, sauf que la pression de l’air est encore plus puissante.
  • Le furet : c’est une sorte de tuyau flexible à faire entrer par une bonde d’un lavabo par exemple, et ensuite de le faire avancer pour atteindre le blocage.

Matériel de montage de la plomberie

Les instruments d’assemblage sont essentiels dans la trousse du plombier. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des instruments de cette catégorie :

  • La pince à sertir : elle a pour fonction de raccorder les différents tuyaux d’eau en exerçant une pression qui va unir les conduites en cuivre.
  • Le calibreur-ébavureur : il a été conçu pour effectuer le calibrage afin d’obtenir le diamètre voulu ainsi que l’ébavurage pour lisser correctement le bout du tuyau à la suite d’une coupe.
  • Le positionneur : le positionneur sert à tenir deux tubes à joindre en une posture fixée par le plombier afin qu’il puisse effectuer le raccordement sans déplacer les tubes.

On y trouve également dans cette catégorie des outils comme la matrice à collets, et la pâte d’étanchéité.

Le matériel de serrage

Les instruments de serrage servent à serrer fermement et à empoigner les composants durant leur montage ou désassemblage. Voici quelques-uns de ces matériels :

  • La clé lavabo : il peut être utilisé pour serrer les deux boulons situés en dessous de l’évier afin de pouvoir installer un nouveau robinet.
  • La clé stillson : il est doté d’un crochet qui garantit la maintenance des tuyaux fluides, mais aussi qui rend possible le dépannage des serrages les plus vétustes et endommagés.
  • La clé à bonde : il assure le coincement de la bonde au cours du boulonnage des vis de serrage.

On y trouve également dans cette catégorie des outils comme la pince griptou, le serre-tube suédois, ainsi que la clé serre-tube, et la clé à chaîne… Etc.

Les coupe-tubes

Deux principales gammes de coupe-tubes sont disponibles pour la plomberie :

  • Le coupe-tube en cuivre, conçu pour réduire les tuyaux en cuivre à la longueur adéquate afin de constituer un circuit d’eau.
  • Le coupe-tube PER et multicouche, pour sectionner les conduites d’eau de type PER ou multicouches.

Par ailleurs, il existe également d’autres outils destinés à conférer à un tube un aspect incurvé. Ceux-ci sont connus comme des outils de cintrage. On peut y trouver la pince et le ressort de cintrage. On trouve aussi des équipements pour garantir le scellement des tuyaux. Nous parlons ici de matériel destiné à faire des joints. On y trouve l’extracteur, la cale de frappe, ainsi que le lisseur de joints.

A lire aussi : Comment choisir sa scie circulaire?

Les marques d’outillage les plus recommandées

En effet, il y a énormément de choix possibles en matière d’outils de plomberie, et il convient de savoir sélectionner le meilleur équipement. Par conséquent, une courte liste des plus importants distributeurs de matériel de plomberie vous est proposée :

  • Virax : la maison possède du matériel destiné aussi bien aux travaux de toiture et à ceux de plomberie.
  • Edma : une entreprise française qui confectionne des équipements pour répondre aux besoins de plusieurs secteurs notamment du BTP et de la plomberie. Celle-ci est fortement sollicitée par les professionnels pour la qualité des matériaux qu’elle leur offre.
  • Rems : une marque allemande spécialisée dans les outillages sanitaires destinés aux artisans plombiers et chauffagistes.

Ne vaut-il pas mieux contacter un professionnel ?

Acheter du matériel pour venir à bout de ses problèmes de plomberie est une des solutions qui semblent logiques. En effet si l’on n’a pas chez soi de quoi reboucher un tuyau en PVC qui fuit, ou encore l’outil qu’il faut pour resserrer les écrous d’un évier, on doit systématiquement faire appel à quelqu’un, même pour un petit souci que l’on pourrait gérer par soi-même. Certes, quand on a une grosse fuite chez soi, qui risque de générer un dégât des eaux chez ses voisins, il vaut, là, appeler une entreprise de plomberie. Cela évite de faire soi-même des erreurs, qui pourraient conduire à devoir remplacer une partie de l’installation, plutôt que de simplement la réparer. En cas d’urgence, ce qu’il est préconisé de faire, c’est d’appeler une société qui aura l’indispensable du plombier parisien pour venir à bout du problème que l’on rencontre.

Quand on ne sait pas faire quelque chose, qu’il s’agisse de plomberie, d’électricité ou encore de maçonnerie, c’est un professionnel que l’on doit contacter.  On a vu trop de gens, pensant être à la hauteur de la tâche, faire exactement le contraire de ce qu’il convenait de faire, abîmant pour de bon leur plomberie ou leur toiture, alors qu’un professionnel y aurait passé deux heures et aurait pu régler le problème pour de bon. Même si l’on est doué de ses mains, cela n’a rien à voir avec du savoir-faire professionnel. Un ouvrier du bâtiment connaît aussi bien les matériaux auxquels il a affaire, que les outils qu’il est convenu d’utiliser pour les manipuler. Il vaut mieux dépenser un peu d’argent en le faisant venir que d’en dépenser plus parce que l’on mal fait les réparations qu’il convenait de faire. On gagne donc aussi bien du temps, de l’énergie, que de l’argent.

Article mis à jour le 29 novembre 2021