Bricolage / Outillage Produits & Pièces détachées

Tester son matériel électrique : indispensable pour votre sécurité

Une installation électrique hors norme, un matériel électrique défectueux ou un branchement mal réalisé peuvent être à l’origine d’un incendie ou, dans les cas les moins graves, de l’endommagement irréversible d’un appareil électrique. Aussi, il est essentiel de profiter d’une installation électrique de qualité, grâce à l’intervention d’un professionnel, mais également de tester son matériel électrique. Comment procéder ? Quelles sont les normes à respecter ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir.

Quelques chiffres sur les risques liés à l’électricité

Tester matériel électrique Le saviez-vous ? Presque 100% des biens construits avant 1974 sont à risque. En effet, les normes électriques évoluent en fonction des nouvelles technologies et des innovations en la matière. De ce fait, si vous résidez dans un vieil immeuble ou une maison ancienne, il est essentiel de faire contrôler votre installation électrique. C’est vrai, presque 10 millions de foyers en France ne répondent pas aux règles électriques de sécurité en vigueur à l’heure actuelle.

Les accidents électriques interviennent le plus souvent dans la cuisine et la salle de bain et ont pour origine une prise électrique, des fils, ou encore un tableau électrique défectueux. Chaque année, plus de 50 000 incendies ont lieu aussi, il est essentiel de s’en protéger. Profiter d’une prise électrique qui fonctionne, d’un tableau correctement raccordé et plus généralement, d’une installation électrique aux normes est indispensable.

Mais alors, comment reconnaître une installation sécurisée ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir, dès à présent.

Quels sont les fondamentaux d’une installation électrique sécurisée ?

Chaque installation électrique doit bénéficier d’un disjoncteur principal, un dispositif permettant une coupure d’électricité générale en cas de surchauffe. Ce disjoncteur doit être installé à l’intérieur du logement, dans un endroit aisément accessible.

Une installation électrique de qualité se doit également de posséder, au mininum, deux différentiels. Leur objectif : identifier les fuites de courant et ainsi, assurer la sécurité et la protection de l’ensemble de l’installation. Mais ce n’est pas tout.

Chaque circuit doit être protégé contre les surintensités et ce, grâce à un disjoncteur divisionnaire. Les pièces d’eau, et plus particulièrement les salles de bains équipées de baignoires ou de douches, doivent faire l’objet d’une liaison équipotentielle.

Ensuite, chaque prise électrique autour d’un point d’eau doit être installée selon des règles strictes. Tout d’abord, les prises au niveau de la baignoire ou du bac de douche sont interdites. Une distance de sécurité de 2,25 m doit être respectée au-dessus du fond de la baignoire. Enfin, une prise électrique de faible puissance seulement peut être installée à 60 cm d’un lavabo, d’un bac de douche ou d’une baignoire.

Tout matériel électrique vétuste doit être démonté puis remplacé par des équipements neufs. Enfin, les fils électriques doivent faire l’objet d’une protection mécanique. 

L’importance de tester votre matériel électrique

Vous avez un doute quant à la sécurité d’une prise électrique ou de n’importe quel équipement relié à l’électricité tel qu’une cuisinière vitrocéramique, un four ou un téléviseur ? Dans ce cas, il est absolument essentiel de le tester. En effet, nous l’avons vu, les dangers relatifs à une installation électrique hors normes ne doivent pas être négligés.

Les mesures à prendre pour tester votre matériel électrique

Bien sûr, pour tester du matériel électrique, il est possible de contacter un professionnel. Néanmoins, si vous disposez de certaines connaissances en électricité, sachez que vous pouvez vous-même envisager le test de votre équipement.

Mais, avant de vous équiper de l’attirail nécessaire, nous vous suggérons de vous munir du schéma électrique de votre domicile. Ainsi, il vous sera bien plus aisé de déterminer le circuit sur lequel vous devez intervenir. Ce schéma reprend tous les équipements de l’installation et représente chaque prise électrique, votre compteur ainsi que les disjoncteurs et autres dispositifs de sécurité.

Quels sont les équipements indispensables pour tester votre installation électrique ?

Pour tester votre matériel électrique, vous aurez notamment besoin d’un multimètre. Ensuite, le matériel varie selon les appareils et/ou circuits à tester. Pour une sécurité optimale, ce type d’équipement doit être manipulée par une poignée protégée et non-conductrice. D’autre part, n’oubliez pas de chausser des chaussures de sécurité. Nous vous rappelons que si vous ne disposez pas des compétences nécessaires pour tester une prise électrique ou n’importe quel matériel relatif à votre installation, il est préférable de contacter un professionnel. 

Grâce à ces appareils, il vous sera possible de déterminer la continuité du courant, afin de déceler une panne, mais aussi de mettre en lumière un défaut d’isolement d’un circuit électrique. Ainsi, mettez toutes les chances de votre côté pour déceler un défaut d’installation, et envisager les mesures nécessaires pour profiter d’un circuit respectant la norme actuelle. Là encore, l’intervention d’un électricien est vivement recommandée.

Quelle est la norme électrique en vigueur à respecter ?

Comme nous l’avons mentionné précédemment, les normes électriques varient très régulièrement et ne sont pas figées dans le temps. En effet, des innovations ont lieu régulièrement dans ce domaine. D’autre part, la modification des normes électriques a également pour cause la consommation de plus en plus importante d’électricité de la part des particuliers.

Aujourd’hui, la norme à respecter est la NF C 15-100. Vous souhaitez installer chez vous une nouvelle prise électrique, une ampoule, un disjoncteur ou une simple gaine ? Dans ce cas, il est essentiel de vous assurer que celui-ci réponde bien à la norme précédemment mentionnée.

Les électriciens professionnels vous proposent également de remettre aux normes votre installation électrique. Cette prestation est vivement recommandée, si toutefois vous avez prévu de déménager dans un vieux bâtiment ou une maison ancienne. D’autre part, la réalisation d’un diagnostic électrique a lui aussi toute son importance. C’est ce que nous allons voir, dès maintenant.

Pourquoi est-il essentiel de réaliser régulièrement un diagnostic électrique ?

Le diagnostic électrique est obligatoire, notamment lorsque vous prévoyez de vendre un bien immobilier dont la construction remonte à plus de 15 ans. D’autre part, à tout moment, il est possible de solliciter un électricien pour une telle prestation. Celui-ci vérifie la qualité de l’installation électrique : profite-t-elle d’un équipement de protection et de commande, d’un différentiel ? Il vérifie également que l’installation actuelle convient à votre consommation d’électricité et à vos appareils électriques. Grâce à cette intervention, il est possible d’apporter les modifications nécessaires, pour une installation respectueuse des normes.

Participez en donnant votre avis